L’espace d’une journée le défilé Sixth June a fait sien un lieu atypique, caché sous la Cité de la Mode et du Design, où le béton mal dégrossi sert plus généralement d’écrin aux œuvres de tagueurs inspirés. Une collection street pour oiseaux de nuit que les Makeup artists/ Hairstylers avaient pour mission de retranscrire sur chaque modèle. La ligne artistique étant le monde de la nuit et sa froideur alliée à son côté envoûtant.
« L’enfer est vide, tous les démons sont ici » le mot est donné, Sixth June veut imprimer les esprits.
Un teint nude, des lèvres effacées et un rouge soutenu sur les yeux avaient pour effet de donner un look vampirisant mais couture. Pour renforcer l’effet strict et envoûtant, la coiffure s’est fait lisse; les cheveux s’étiraient en arrière en couettes pour parachever l’effet résolument chic. La nouvelle collection de Sixth June revendique et sublime une fois de plus ses racines underground.

En bonus The underachievers sont venus se mêler au défilé pour un show-case exclusif donnant un avant goût de leur dernier album.
Bravo encore à Sixth June, JeanPaul Paula (officiant toujours en tant que fashion director du magasine WAD) la directrice artistique Sarah Moucles et à toute l’équipe.

2 thoughts on “Sixth June à la Fashion Week Backstage

  1. Votre formation professionnelle permet-elle à vos étudiants d’élaborer des maquillages en lien avec n’importe quel style vestimentaire? (style sportif par exemple)

Posez votre question

Votre email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>